ONVQF.over-blog.com

Chapelle VII : Jésus condamné à mort , Lestelle Bétharram ( Pyrénées-Atlantiques 64 )

19 Novembre 2014 , Rédigé par Onvqf Publié dans #Chapelle, #Chapelle Lestelle Bétharram, #Calvaire de Lestelle Bétharram, #Sanctuaire de Bétharram, #Béarn, #Pyrénées-Atlantiques, #64, #Monument Historique, #Lestelle Bétharram, #Jésus condamné à mort

Au dessus de la commune de Lestelle Betharram ( Béarn / Pyrénées-Atlantiques 64 ) se dresse une colline sur laquelle a été creusé un chemin autour duquel duquel des chapelles et sculptures ont été construites formant un calvaire en XV étapes. Formant un lieu, de part sa réalisation, sa taille et son architecture unique en France. Ces réalisations remontent en 1841, où elles remplacèrent d'anciennes réalisations ( XVII éme siècle ) abîmées lors de la révolution. Ce calvaire reprend les différentes étapes de la fin de la vie du Christ ( du Mont aux Oliviers à sa résurrection ) , des étapes bien souvent présentes dans les nefs des églises du Béarn, sous formes de peintures, sculptures, faïences ... L'ensemble de ce clavaire est classé aux monuments historiques et il appartient à une association : les amis de sanctuaires de Betharram. Alexandre Renoir réalisa un certain nombre des sculptures présentes dans les chapelles.

Au dessus de la commune de Lestelle Betharram ( Béarn / Pyrénées-Atlantiques 64 ) se dresse une colline sur laquelle a été creusé un chemin autour duquel duquel des chapelles et sculptures ont été construites formant un calvaire en XV étapes. Formant un lieu, de part sa réalisation, sa taille et son architecture unique en France. Ces réalisations remontent en 1841, où elles remplacèrent d'anciennes réalisations ( XVII éme siècle ) abîmées lors de la révolution. Ce calvaire reprend les différentes étapes de la fin de la vie du Christ ( du Mont aux Oliviers à sa résurrection ) , des étapes bien souvent présentes dans les nefs des églises du Béarn, sous formes de peintures, sculptures, faïences ... L'ensemble de ce clavaire est classé aux monuments historiques et il appartient à une association : les amis de sanctuaires de Betharram. Alexandre Renoir réalisa un certain nombre des sculptures présentes dans les chapelles.

La chapelle que je vous présente aujourd'hui est la septième étape : la condamnation à mort de Jésus. De petite  dimension, cette chapelle est caractérisée par ses deux tours carrées, en extérieur de façade, elle sont surmontées par un léger crénelage. L'entrée est l'un des plus travaillée avec deux colonnes dotées de chapiteaux et d'une arcade romane sans tympan. Une petite rosace a été réalisée également au dessus de cette entrée.
La chapelle que je vous présente aujourd'hui est la septième étape : la condamnation à mort de Jésus. De petite  dimension, cette chapelle est caractérisée par ses deux tours carrées, en extérieur de façade, elle sont surmontées par un léger crénelage. L'entrée est l'un des plus travaillée avec deux colonnes dotées de chapiteaux et d'une arcade romane sans tympan. Une petite rosace a été réalisée également au dessus de cette entrée.

La chapelle que je vous présente aujourd'hui est la septième étape : la condamnation à mort de Jésus. De petite dimension, cette chapelle est caractérisée par ses deux tours carrées, en extérieur de façade, elle sont surmontées par un léger crénelage. L'entrée est l'un des plus travaillée avec deux colonnes dotées de chapiteaux et d'une arcade romane sans tympan. Une petite rosace a été réalisée également au dessus de cette entrée.

Assez enclavée dans la roche elle visible que sur ses premiers mètres, sa toiture commence elle aussi à se végétaliser. L'ensemble de ce calvaire est détenu par les amis des sanctuaires de Betharram, qui essaye de lever des fond, lors de la réalisation de cet article afin de boucler le financement de rénovations du site. N'hésitez pas si vous le voulez et pouvez, il s'agit d'un lieu rare.
Assez enclavée dans la roche elle visible que sur ses premiers mètres, sa toiture commence elle aussi à se végétaliser. L'ensemble de ce calvaire est détenu par les amis des sanctuaires de Betharram, qui essaye de lever des fond, lors de la réalisation de cet article afin de boucler le financement de rénovations du site. N'hésitez pas si vous le voulez et pouvez, il s'agit d'un lieu rare.

Assez enclavée dans la roche elle visible que sur ses premiers mètres, sa toiture commence elle aussi à se végétaliser. L'ensemble de ce calvaire est détenu par les amis des sanctuaires de Betharram, qui essaye de lever des fond, lors de la réalisation de cet article afin de boucler le financement de rénovations du site. N'hésitez pas si vous le voulez et pouvez, il s'agit d'un lieu rare.

La sculpture intérieur de Renoir, laisse transparaître Jésus stoïque face a sa sentence mes mains attachées, les yeux baissés. La confusion règne toujours autours de lui. Pons Pilats assis lave ses mains après le jugement. Un rappel du 24.22 de Saint Mathieu est fait : "Je ne suis pas responsable" . Merci à Vous. Droits réservés.
La sculpture intérieur de Renoir, laisse transparaître Jésus stoïque face a sa sentence mes mains attachées, les yeux baissés. La confusion règne toujours autours de lui. Pons Pilats assis lave ses mains après le jugement. Un rappel du 24.22 de Saint Mathieu est fait : "Je ne suis pas responsable" . Merci à Vous. Droits réservés.

La sculpture intérieur de Renoir, laisse transparaître Jésus stoïque face a sa sentence mes mains attachées, les yeux baissés. La confusion règne toujours autours de lui. Pons Pilats assis lave ses mains après le jugement. Un rappel du 24.22 de Saint Mathieu est fait : "Je ne suis pas responsable" . Merci à Vous. Droits réservés.

Partager cet article

Commenter cet article

j-francois 06/01/2015 17:18

ce chemin de croix est intéressant je l'ai fait il y a une trentaine d'années .

Onvqf 06/01/2015 17:19

Bonsoir J-François,
Il a pas du bouger tant que çà je pense, sur ces années,
Belle soirée à Vous,
David,

lyly 26/11/2014 17:30

pas beaucoup de temps de passer sur les blogs ce soir je fais un exception pour toi d'abord pour te remercier de tes passages et te dire que je repasse demain pour en voir beaucoup plus.
a très bientôt
lyly

Onvqf 26/11/2014 17:36

Bonsoir Lyly,
Merci du passage, ne vous formalisez pas pour une réponse ou quoi que ce soit, je ne laisse jamais de commentaires, dans le sens. J'ai parcouru les première pages de votre blog et j'ai beaucoup aimé les magnifiques photos ainsi que les explications sur cette si belle région.
Belle soirée,
David,

monique75 20/11/2014 08:33

Bonjour David magnifique travail de sculpture , dommage que l'église ne peut pas les aider a conserver
cette chapelle.
désolée je n'ai pas pu passer hier

bisous monique

Onvqf 26/11/2014 17:33

Bonsoir Monique,
Aucun soucis, passe qui veut comme il veut :-)
Désolé de ne pas avoir pu te répondre plus tôt,
Belle soirée,
David,

En route simone 20/11/2014 07:42

Bonjour David,

je pensais de prime abord que ces édifices étaient un ancien chemin de croix avec les 14 stations. Les chemins de croix étaient légion à ces époques. Mais tu en indiques 15. Sais-tu pourquoi 15 ?
L'arcade de la chapelle est superbement restaurée et très finement travaillée.
Merci pour cette découverte

Bon jeudi

Onvqf 26/11/2014 17:34

Bonsoir Simone,
Il est intéressant ce chemin sur beaucoup de points tu auras la réponses sous quelques jours, tu verras l'une de ses particularités.
Belle soirée,
David,

chevrette13 19/11/2014 10:35

bonjour,
désolée hier impossible de passer sur les blogs de overblog, ça ne passait pas !!
L'entrée est énormement travaillée et semble bien entretenue, bien claire par rapport au reste. La forme des tours est assez inhabituelle

Onvqf 19/11/2014 10:38

Coucou Chevrette,
M'en parle pas des gros soucis sur OB hier :/ et çà marche toujours au top là.
Elle est très sympa celle-ci,
Belle journée,
David,

francine 19/11/2014 08:56

bonjour, superbes photos, cette chapelle est de toute beauté, c'est tout ce que j'aime, je te souhaite une bonne journée

Onvqf 19/11/2014 09:58

Bonjour Francine,
Merci beaucoup, désolé hier, çà buggait un maximum, j'ai pas pu passer,
Une très belles journée,
David,