ONVQF.over-blog.com

Vierge de Muskoa , Ciboure ( Pyrénées-Atlantiques 64 ) A

11 Septembre 2013 , Rédigé par ONVQF Publié dans #Mer, #Vierge, #Pêcheurs, #Vierge de Muskoa, #Ciboure, #Baie de Saint-Jean-de-Luz, #64, #Pyrénées-Atlantiques, #Pays Basque

Manquant de sources fiables ainsi que de documentations détaillées, je me contenterai de recopier les éléments  écrits de la page de la page de Ciboure-paysbasque qui est remarquablement réalisée et complète, que je vous invite à aller voir car ils développent plus d'articles que ce que je n'aurais jamais sur cette ville : " Notre Dame de Muskoa est un monument érigé en entrée du port et dédié aux marins. En fait, il existe deux monuments. Le plus récent se trouve en bordure de route proche de l’entrée du port. Il s’agit d’une représentation de la Vierge et l’Enfant, monument en forme d’obélisque inauguré en 1948 lors d’une manifestation religieuse devant une cinquantaine de bateaux. Le second monument se trouve à quelques mètres sur la colline qui domine la baie. Il s’agit d’une représentation de la Vierge seule qui fut réalisée en 1946. Pas assez visible, elle fut déplacée dans un premier temps à l’école Saint-Michel, pour enfin trouver son emplacement actuel en 1997."

Manquant de sources fiables ainsi que de documentations détaillées, je me contenterai de recopier les éléments écrits de la page de la page de Ciboure-paysbasque qui est remarquablement réalisée et complète, que je vous invite à aller voir car ils développent plus d'articles que ce que je n'aurais jamais sur cette ville : " Notre Dame de Muskoa est un monument érigé en entrée du port et dédié aux marins. En fait, il existe deux monuments. Le plus récent se trouve en bordure de route proche de l’entrée du port. Il s’agit d’une représentation de la Vierge et l’Enfant, monument en forme d’obélisque inauguré en 1948 lors d’une manifestation religieuse devant une cinquantaine de bateaux. Le second monument se trouve à quelques mètres sur la colline qui domine la baie. Il s’agit d’une représentation de la Vierge seule qui fut réalisée en 1946. Pas assez visible, elle fut déplacée dans un premier temps à l’école Saint-Michel, pour enfin trouver son emplacement actuel en 1997."

Vue de l'arrière. <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-46787878-1', 'over-blog.com'); ga('send', 'pageview'); </script>

Vue de l'arrière. <script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-46787878-1', 'over-blog.com'); ga('send', 'pageview'); </script>

Au pied face à la mer, des petits coquillages ainsi que des fleurs y ont été déposés. Droits réservés.

Au pied face à la mer, des petits coquillages ainsi que des fleurs y ont été déposés. Droits réservés.

Partager cet article

Commenter cet article