ONVQF.over-blog.com

Tour des Jacobins ou Tour de l'Horloge , Bagnères-de-Bigorre ( Hautes-Pyrénées 64 ) AA

20 Octobre 2014 , Rédigé par Onvqf Publié dans #Tour des Jacobins, #Tour de l'Hologe, #Bagnères-de-Bigorre, #Tour Bagnères-de-Bigorre, #Tour, #Ruine, #Hautes-Pyrénées, #65, #Jacobins, #Monument Historique

Bagnères de Bigorre est une petite ville des Hautes-Pyrénées ( 65 ), située à environ 15 kilomètres à vol d'oiseau de Lourdes, elle est placée, dans une vallée au Sud de Tarbes. Dans cette ville vous pouvez croiser cette magnifique tour de style gothique appelée tour des Jacobins ou tour de l'horloge.

Bagnères de Bigorre est une petite ville des Hautes-Pyrénées ( 65 ), située à environ 15 kilomètres à vol d'oiseau de Lourdes, elle est placée, dans une vallée au Sud de Tarbes. Dans cette ville vous pouvez croiser cette magnifique tour de style gothique appelée tour des Jacobins ou tour de l'horloge.

Cette tour qui prend la forme d'un beffroi octogonal mesurant plus de 30 mètres de hauteur. Cette tour est le seul vestige l'église conventuelle des dominicains. Le terme Jacobin fait référence à l'ordre des prêcheurs installé initialement dans un couvent à Paris. C'est dans la première moitié du XIVe siècle, que les dominicains s’installèrent à Bagnères-de-Bigorre. Par l'intermédiaire d'un couvent situé hors de la ville, l'implantation sur le présent site, fait suite au pillage de leur couvent sur les ordres d'Henri Trastamare en 1367, durant la guerre des 100 ans. Il fut alors construit cette tour et une église pour la communauté. Cette tour était plus modeste à l'époque et surmontée d'un flèche d’ardoises. La fourdre frappa cet édifice au XVIe siècle en même temps que des vagues d’épidémies de pestes sur la ville.

Cette tour qui prend la forme d'un beffroi octogonal mesurant plus de 30 mètres de hauteur. Cette tour est le seul vestige l'église conventuelle des dominicains. Le terme Jacobin fait référence à l'ordre des prêcheurs installé initialement dans un couvent à Paris. C'est dans la première moitié du XIVe siècle, que les dominicains s’installèrent à Bagnères-de-Bigorre. Par l'intermédiaire d'un couvent situé hors de la ville, l'implantation sur le présent site, fait suite au pillage de leur couvent sur les ordres d'Henri Trastamare en 1367, durant la guerre des 100 ans. Il fut alors construit cette tour et une église pour la communauté. Cette tour était plus modeste à l'époque et surmontée d'un flèche d’ardoises. La fourdre frappa cet édifice au XVIe siècle en même temps que des vagues d’épidémies de pestes sur la ville.

Le rehaussement de la tour des Jacobins, avec l'installation de l'horloge et de la cloche, remonte au XIX grâce à la donation du chevalier de Montesquiou. On lui donnant également depuis l’appellation de tour de l'Horloge, dès lors.
Le rehaussement de la tour des Jacobins, avec l'installation de l'horloge et de la cloche, remonte au XIX grâce à la donation du chevalier de Montesquiou. On lui donnant également depuis l’appellation de tour de l'Horloge, dès lors.

Le rehaussement de la tour des Jacobins, avec l'installation de l'horloge et de la cloche, remonte au XIX grâce à la donation du chevalier de Montesquiou. On lui donnant également depuis l’appellation de tour de l'Horloge, dès lors.

L'église au pied du monument fut détruite peu après la révolution Française. Une épreuve assez ancienne de cette tour est conservée au musée Pyrénées de Lourdes, après avoir été transférée du Musée d'Orsay de Paris. La tour des Jocobins ou de l'Horloge bénéficie d'une protection aux monuments historiques depuis le 16/02/1932. Elle est propriétée de la commune de Bagnère-de-Bigorre. Il n'est pas possible de la visiter à connaissance.
L'église au pied du monument fut détruite peu après la révolution Française. Une épreuve assez ancienne de cette tour est conservée au musée Pyrénées de Lourdes, après avoir été transférée du Musée d'Orsay de Paris. La tour des Jocobins ou de l'Horloge bénéficie d'une protection aux monuments historiques depuis le 16/02/1932. Elle est propriétée de la commune de Bagnère-de-Bigorre. Il n'est pas possible de la visiter à connaissance.

L'église au pied du monument fut détruite peu après la révolution Française. Une épreuve assez ancienne de cette tour est conservée au musée Pyrénées de Lourdes, après avoir été transférée du Musée d'Orsay de Paris. La tour des Jocobins ou de l'Horloge bénéficie d'une protection aux monuments historiques depuis le 16/02/1932. Elle est propriétée de la commune de Bagnère-de-Bigorre. Il n'est pas possible de la visiter à connaissance.

Le tour des Jacobins est située dans le centre ville historique de Bagnières de Bigorre, Rue de l'Horloge. Vue aérienne sur le Géoportail.fr.

Le tour des Jacobins est située dans le centre ville historique de Bagnières de Bigorre, Rue de l'Horloge. Vue aérienne sur le Géoportail.fr.

Partager cet article

Commenter cet article

En route simone 21/10/2014 09:29

Bonjour David,

quel superbe tour avec cette forme originale. Pour la région aussi non ? Le réhaussement en fait également son originalité.
Pour répondre à ton dernier com sur mon blog, il n'y a pas de souci pour la fréquence à commenter. Il y a la vraie vie ;-) Je ne savais pas que tu écrivais des livres. De quel genre ?

Belle semaine

Onvqf 25/10/2014 12:06

Bonjour Simone,
Je l'aime bien celle-ci, elle a quelque chose. Je vais publier sur le Sud Ouest.
Je passe te voir après,
David,

chevrette13 20/10/2014 14:42

bonjour, lors de notre séjour dans le pays basque nous avons fait halte à Lourdes mais pas à Bagnères...par contre on connait la tour de la Rochelle.
Celle là a un campanile un peu comme en Provence
bonne semaine

Onvqf 25/10/2014 12:04

Bonjour Chevrette,
Bagnères et Lourdes sont assez proches, La Rochelle est très agréable aussi.
Une belle journée ;-)
David,